Commune de Coucouron

Sur le plateau ardéchois, Rhône Alpes

Jeudi 29 Juin 2017

Mini : °C - Maxi : °C

+ prévisions à 3 jours

Accueil > Cadre de vie & services > Eau & assainissement

Eau & assainissement

Depuis le début de l’année 2011, le SIVOM de Coucouron entreprend d’importants travaux pour améliorer l’assainissement des eaux usées de la commune de Coucouron dont les installations existantes ne permettaient plus d’assurer un traitement efficace.

Déjà depuis 1995, la commune a fait un effort exceptionnel pour la desserte en eau du chef-lieu et des hameaux. Il en est de même pour l’assainissement collectif. A ce jour, la population est très bien desservie dans ces domaines. Le seul projet important non encore réalisée est l’implantation d’un nouveau réservoir aux Chouvels.

Les investissements (eau et assainissement), depuis 1995, représentent 5 670 582 € dont les travaux payés en 2011 pour la nouvelle station d'épuration. Le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) est obligatoire pour contrôler les installations individuelles. Il va être mis en place au niveau de la Communauté de Communes en collaboration avec la Communauté des Sources de la Loire.

Une étude sur la consommation d’eau montre que la consommation par compteur a nettement baissé.
Cela provient d’au moins 2 phénomènes :

  • les économies réalisées par les utilisateurs
  • mais surtout la disparition de plusieurs exploitations agricoles.

Par arrêtés préfectoraux et après propositions d’un hydrogéologue, il a été défini les périmètres des 8 sources de la commune (pré Coutelle, pré Lachamp, Grand pré, Combarnal, Mialet, Crozet combes, pré Plot et Villeverte). La commune n’a eu aucun pouvoir de décision dans la définition des périmètres.

Pour information, les dépenses du service de l’eau et de l’assainissement, en 2011, se sont élevées à 362 419 € HT. Le service a été équilibré grâce à une subvention de la commune de 50 000 €. Les redevances encaissées s’élèvent à 147 697 €, c’est-à-dire que le déficit du service (50 000 €) représente 33.85 % des recettes des utilisateurs ce qui est important.

La nouvelle station d'épuration

La nouvelle unité de traitement, opérationnelle depuis le début de la saison estivale 2012, a été construite à proximité de l’ancien lagunage, aux sud de Moulin de Blanc. Elle reçoit la totalité des eaux usées de Coucouron. Pour cela, la création d’une unité de pompage a été nécessaire afin de refouler les eaux usées du centre-bourg vers la nouvelle station. L’ancienne station du bourg sera démantelée par la suite.

La capacité de la nouvelle unité de traitement est de 3 400 équivalent Habitants, ce qui permettra de traiter non seulement l’ensemble des eaux usées domestiques mais également les effluents très chargés des fromageries présentes sur la commune. La filière mise en place répond à toutes les exigences en termes de performances de traitement, à savoir notamment le traitement du phosphore et de l’azote, qui sont des éléments nuisibles pour les milieux naturels sensibles tels que le ruisseau des Vialattes, la Langougnole et l’ensemble du bassin amont de la Loire, une des priorités de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne.

Vue générale de la station d'épuration de Coucouron Vue latérale de la station d'épuration de Coucouron A l'intérieur de la station d'épuration de Coucouron Les travaux d'assainissement dans le hameau de Villeverte
Envoyer la page à un ami

Veuillez renseigner les champs ci-dessous pour envoyer un courriel à votre ami avec le lien vers cette page.

Fermer
Mairie de Coucouron

Site officiel de la Mairie de Coucouron
www.coucouron.com