Commune de Coucouron

Sur le plateau ardéchois, Rhône Alpes

Dimanche 19 Novembre 2017

Mini : °C - Maxi : °C

+ prévisions à 3 jours

Accueil > Tourisme & Patrimoine > Patrimoine > Parcours Patrimoine de Coucouron

Parcours Patrimoine de Coucouron

Mis en place depuis quelques années grâce à une signalétique appropriée dans le village, il permet une découverte ludique de la commune de Coucouron. Les différents panneaux permettent d’avoir une explication détaillée de chaque étape.

Itinéraire et étapes du parcours patrimoine de Coucouron
Cliquez sur le plan pour l'agrandir

Etape 1- Philippot le maçon de l’époque.
Savez vous que dans la société rurale, la pluri-activité était monnaie courante. C’est ainsi que les agriculteurs se convertissaient en maçon par exemple durant l’automne.

Etape 2 – La bascule
La bascule représentait un point important dans la société rurale, elle permettait de peser les animaux  vendus au kilo. Lorsque l’agriculteur était d’accord pour le prix des bêtes : porcs, veaux, avec le boucher ou le chevillard ils se tapaient dans la main pour conclure le marché. C’était le « pacho ».

Etape 3 – La ferme d’autrefois
La ferme d’autrefois est au centre du village, elle témoigne du passé agricole de ce territoire mais aussi de particularités… D’ailleurs en regardant autour de vous vous pourrez comparer la ferme d’autrefois et celle d’aujourd’hui.

Etape 4 – L’abreuvoir
L’abreuvoir est le témoin d’un territoire d’élevage qui mutualise les points d’eau pour permettre aux troupeaux de se désaltérer.

Etape 5 – Le monument aux morts
Le monument aux morts a été inauguré en 1924, il porte les noms  des combattants tombés de la Première Guerre Mondiale et de la Seconde, vous prendrez conscience de l’énorme tribu qu’on payé les villages comme celui de Coucouron.

Etape 6 – L’Eglise1
D’agréables ruelles relient la place de la mairie à l’Eglise Saint Martin, fondé au XIIème siècle. Très endommagée au lendemain de la Révolution, elle fut presque entièrement reconstruite à partir de 1854. Son porche, classé en 1907, est le seul vestige de l’édifice roman. Il illustre les vices et vertus qui s’affrontent en sculptures où luttent saints et démons.
Sur le tympan des motifs particuliers à la région sont présents ainsi que le grand christ en bois… A découvrir

Etape 7 – La chapelette
La Chapelle des pénitents de Notre Dame de la pitié. Les pénitents sont vêtus de longues robes blanches, souvent les pieds nus, la tête et les épaules recouverts d’un capuchon blanc. Ils défilaient dans les rues du bourg le jeudi saint. Cette procession moyenâgeuse se déroule encore au Puy le 15 août et à Burzet le vendredi saint.

Etape 8 : Les dentellières
Les dentellières avaient un rôle particulier dans le monde rural. Certaines étaient appelées les béates, elles prodiguaient aux petites filles une éducation religieuse, en plus d’un métier d’appoint par l’apprentissage de la dentelle.

Etape 9 - Les foires d’antan
Un lieu d’échange et d’interconnaissance où tout le monde se rencontrait. Elles avaient un rôle social et permettait le commerce. Les foires aux bestiaux avaient lieu à Coucouron le 8 janvier et le 22 Mars pour les gros bovins et tous les mercredis matin pour les porcs et veaux de boucherie.

Etape 10 - Coucouron cadre unique au centre d’un ensemble de collines.
L'une des composantes du territoire  est la place primordiale que revêt le volcanisme. Selon les géologues, la première manifestation du volcanisme dans le Massif Central a eu lieu il y a 165 millions d'années. Un géologue consacre la majorité de son travail à ce plateau ardéchois riche en Jeunes volcans d'Ardèche6. Coucouron, le territoire jouit d'une « situation stratégique exceptionnelle (...) trois des quatre provinces volcaniques du quart Sud Est du Massif Central sont représentées dans un rayon de 10 km »2. Le volcanisme et le Massif Central sont des traits importants du plateau ardéchois. Le volcanisme façonne, modélise les paysages et la géologie variable entre le « basalte de Coucouron qui donne des terres fertiles »3 et les « maigres terrains cristallophylliens de Lanarce »4  va engendrer une certaine destinée des territoires agricoles se tournant vers l'élevage ovins ou bovin.

 

1 OYER Michel, Revue du Vivarais, 1998.
2 BERGER Emmanuel T., Les jeunes volcans d'Ardèche, Éditions Sud Ouest, Bordeaux, 2007, 187 p.
3 BAUZON Pierre, L’Ardèche, la terre et les hommes du Vivarais, Editions l’Hermès, Lyon, 1978, 256 p.
4 BAUZON Pierre, L’Ardèche, la terre et les hommes du Vivarais, Editions l’Hermès, Lyon, 1978, 256 p.

 

Envoyer la page à un ami

Veuillez renseigner les champs ci-dessous pour envoyer un courriel à votre ami avec le lien vers cette page.

Fermer
Mairie de Coucouron

Site officiel de la Mairie de Coucouron
www.coucouron.com