Commune de Coucouron

Sur le plateau ardéchois, Rhône Alpes

Vendredi 19 Octobre 2018

Mini : °C - Maxi : °C

+ prévisions à 3 jours

Accueil > Actualité > Interdiction d'être malade entre 0h et 6h...

Interdiction d’être malade entre 0h et 6h…

Mairie de CoucouronPublié • mis à jour

M6 évoque l'arrêté municipal à Coucouron

Vous avez peut-être pu voir le sujet dans l’éditiondu 14 mars du 12 45 de la chaîne M6 que la mairie de Coucouron avait fait paraître un arrêté municipal interdisant la population de la commune d’être malade entre minuit et 6h du matin à compter du 1er juin 2013.

Cette réponse absurde, à la décision non moins absurde de l’Agence Régionale de Santé de supprimer les primes de nuits des médecins, a été suivie d’une lettre adressée à M. le préfet de l’Ardèche :

Coucouron, le 09/03/2013
 
Monsieur Le Préfet,
 
Je me permets d’attirer votre attention sur un dossier qui est très dangereux pour le monde rural ardéchois.
Actuellement, dans chaque secteur médical, un médecin est de garde pour la nuit. L’ARS lui verse une petite indemnité pour « nuit profonde » entre 0 et 6 h. Il était obligé d’être présent et ainsi d’intervenir rapidement sur le secteur. Cela est tout à fait logique car, dans tous les domaines, les personnes en astreinte sont indemnisées.

En décembre, l’ARS informait les médecins et je cite :
« Un des axes stratégiques du cahier des charges est de réduire le nombre de secteurs en nuit profonde. A partir du 31 mai 2013, il n’y aura plus de PDSA en nuit profonde dans les secteurs à faible activité. En Ardèche, il s’agit des secteurs de St Félicien, St Agreve, Lamastre-Vernoux, Coucouron, Thueyts, Joyeuse, Les Vans, Bourg St Andéol (été/hiver pour tous ces secteurs) et Ruoms en hiver qui arrêteront de fonctionner en nuit profonde au 31 mai 2013 ».
Cela veut dire tout simplement que ces ardéchois n’auront plus le droit d’être malade de 0 à 6 h ce qui ne sera pas le cas de quelques  zones très urbaines exceptée Bourg Saint Andeol. Au moment, où les médecins désertent le milieu rural et où les pouvoirs publics disent lutter contre ce phénomène de désertification médicale, cela aura vraiment l’effet contraire.

En effet, dans ces conditions ,les médecins n’auront plus à intervenir dans ce créneau horaire, il faudra téléphoner au 15, mais qui interviendra quand on est très éloigné d’un centre hospitalier ? C’est vraiment, une nouvelle menace pour le monde rural : en effet, de nombreux retraités viennent se retirer chez nous mais ils ne viendront plus s’ils n’ont plus la sécurité médicale. Les villes continueront à grandir et n’est-ce pas là le but ultime ?

Je me permets de donner l’exemple du secteur de Coucouron :

  • Une intervention du SMUR demande 45 mn du Puy et 60 mn d’Aubenas par temps normal sans neige
  • Nous avons une population âgée qui ne peut se déplacer.
  • Les conditions climatiques, l’éloignement et la forte fréquentation touristique obligent au maintien d’un médecin de garde.
  • Bien entendu, nos technocrates vont nous dire que les pompiers pourront intervenir. Mais que feront ils sans médecin ?

L’ARS m’a invité à une réunion de concertation le 14 mars à Privas. L’invitation commence ainsi : «Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a annoncé le 13 décembre 2012 à Scorbé-Clairvaux, dans la Vienne, un plan global de lutte contre les déserts médicaux. ». Cela commence bien………..
 
Je vous demande, Monsieur le Préfet, d’intervenir auprès de l’ARS pour abroger cette décision inadmissible.
Je transmets cette lettre aux Parlementaires ardéchois.
Je vous joins l’arrêté municipal que je viens de prendre.
 
Comptant sur votre soutien,
 
Recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de mes salutations très respectueuses.

Jacques Genest, Maire de Coucouron et président de l’association des Maires ruraux d’Ardèche.

Envoyer la page à un ami

Veuillez renseigner les champs ci-dessous pour envoyer un courriel à votre ami avec le lien vers cette page.

Fermer
Mairie de Coucouron

Site officiel de la Mairie de Coucouron
www.coucouron.com