Commune de Coucouron

Sur le plateau ardéchois, Rhône Alpes

Dimanche 19 Novembre 2017

Mini : °C - Maxi : °C

+ prévisions à 3 jours

Accueil > ... > Discours du maire > Voeux de la municipalité 2016

Discours du maire

Voeux de la municipalité 2016

Jacques Genest, maire de Coucouron

Date : 10/01/2016
Salle Eyraud

Mesdames et Messieurs les élus et chers collègues
Chers amis,

Je vous souhaite, chères Coucouronnaises et chers Coucouronnais, la bienvenue et vous remercie d’avoir répondu à notre invitation. J’en profite aussi pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux habitants de la commune.

Merci aussi aux maires et élus qui ont répondu à notre invitation .Certains, pris par d’autres cérémonies, se sont excusés ou sont représentés. Mr Allix, directeur de la maison de retraite, est retenu par les vœux à Lachamp Raphael . J’en profite aussi pour souhaiter un prompt rétablissement à Eric Lespinasse victime d’un accident.

Bienvenue à tous.

En préambule, je voudrais que nous ayons une pensée pour nos nombreux compatriotes lâchement assassinés, blessés ou traumatisés à Paris . L’année 2015 a été particulièrement horrible sur le plan du terrorisme. Je voudrais en profiter pour rendre hommage aux forces de gendarmerie et de police, aux pompiers mais aussi au personnel médical très sollicité. Dans cette épreuve, la France doit être unie. Observons ensemble une minute de silence en leur mémoire.

Cette année, c’est encore un apéritif dinatoire qui nous permettra de nous rencontrer et de discuter : l’information et la convivialité sont les raisons essentielles de cette manifestation.
Tout d’abord un chiffre :au 1 janvier, la population officielle de Coucouron est de 867 habitants. Le recensement aura lieu du 21 janvier au 21 février. Je vous demande de réserver le meilleur accueil à Julien Roche, agent recenseur.

Depuis le 1 janvier, Stephane Roussel est le nouveau chef de corps des pompiers. Il remplace Christian Alix qui a fait valoir ses droits à la retraite. Je remercie et félicite Christian pour toutes ces années de dévouement et souhaite bonne réussite et bonne chance à Stéphane dans ses nouvelles fonctions. J’en profite pour remercier et féliciter l’ensemble des pompiers pour leur dévouement.
Comme je vous l’avais annoncé lors des vœux de 2015,l’année 2014 avait connu une forte baisse de l’investissement après des années particulièrement fastes.

Ne nous voilons pas la face, l’année 2015 a été aussi difficile en raison de la crise économique mais aussi de la baisse des dotations de l’état. Je vous rappelle que la DGF(dotation globale de fonctionnement),ressource essentielle des communes, va fortement baisser entre 2013 et 2017.Pour Coucouron, c’est une perte de 48.89% soit 81 851 €.Cette baisse de dotation est catastrophique pour l’économie en effet les communes ont considérablement réduit leurs investissements ce qui entraine une baisse d’activité dans le BTP et une explosion du nombre de chômeurs. L’état met à la diète les communes mais oublie de se mettre au régime.

Je suis plus qu’inquiet aussi pour les aides départementales, nous l’avons vu cette année avec une baisse des subventions de déneigement. Nous comptons sur nos nouveaux conseillers départementaux pour nous défendre sur ce dossier vital pour la montagne.

Chers Coucouronnaises et cher Coucouronnais, nous avons continué en 2015, a faire des économies de gestion.

Grace à celles ci,nous avons pu relancer un peu l’investissement. Nous pouvons citer :

  • l’aménagement du rond-point du Couder
  • la réfection et l’isolation de la toiture de la mairie
  • l’aménagement de la liaison entre la maison Roux et la maison Eyraud
  • la protection des captages d’eau
  • des travaux de voirie
  • et le 17 décembre, nous avons inauguré un relais de service public, le premier en Rhône Alpes – Auvergne, au bureau de Poste.

En 2016,nous avons plusieurs projets que, j’espère, nous pourrons mener à bout :

  • renforcement de l’eau d’Espinassac.
  • nous avons demander à Serge Hocdet de réhabiliter le WC et le bassin à côté du monument aux morts.
  • en collaboration avec le syndicat départemental des énergies, nous allons installer une borne de recharge pour voitures électriques.
  • le dossier de la réfection de la salle polyvalente est toujours en cours et espérons que nous trouverons une solution financière en 2016. Ce bâtiment très dégradé est la seule verrue de Coucouron. Cet investissement sera coûteux, mais nous n’avons que deux choix :la détruire serait catastrophique pour l’animation ou la réhabiliter. Nous avons décidé de la remettre en état.
  • le dynamisme de l’AS Coucouron va nous amener à agrandir les vestiaires du foot

Notre commune est aussi victime de la déprise immobilière provoquée par la crise économique mais aussi par une règlementation qui limite fortement la construction. Cela pénalise nos artisans et toute l’économie.

Au Sénat, je préside un groupe de travail sur la ruralité. Mon but est de pouvoir faire des propositions de loi, je veux essayer de proposer des solutions à divers problèmes :

  • assouplir les règles de l’urbanisme en milieu rural ;les règles de la ville ne doivent et ne peuvent pas s’appliquer chez nous. Protéger l’agriculture, ne veut pas dire non plus rien faire. Un agriculteur ne peut vivre au milieu d’un désert.
  • essayer de trouver des solutions à la désertification médicale
  • résoudre la fracture numérique
  • relancer l’économie dans le milieu rural au moyen d’outils financiers pratiquement abandonnés actuellement : ZRR,FISAC et PER qui ont été profitables à notre commune et à la montagne.

Le tourisme reste une activité essentielle et croissante qui permet le maintien et même le développement du commerce local.

Les conditions climatiques ont été particulièrement excellentes jusqu’à ces derniers jours. Cela a permis d’avoir une très bonne saison malgré le problème de remplissage du plan d’eau. Je rappelle que celui-ci n’est pas propriété de la commune mais du Département par l’intermédiaire du SDEA. Le gestionnaire, malgré de nombreuses demandes de notre part, maintenait que le niveau bas provenait de la sècheresse et non d’une fuite. Il a fallu l’intervention énergique du SDEA pour qu’un plongeur intervienne et obstrue les fuites. Le lac se remplit donc et espérons qu’il sera à sa hauteur normale cet été. Les abords du plan d’eau vont être aménagés :chemin piétonnier, ponton, accès pour les personnes handicapées, nouveaux sanitaires aménagement de l’aire de camping-car.

Cette affaire n’étant jugée que le 7 Avril et en raison du secret de l’instruction,je n’ai pas le droit de parler ici du dossier de la régie du camping, mais je remercie Julien qui, aux pieds levés, a accepté d’assurer la gérance du camping. Cela n’a pas été toujours facile.
La partie résidentielle du camping prend de plus en plus d’importance :c’est 18 HLL qui seront privatisés et qui rapporteront un loyer annuel de plus de 25 000 €. Pour renouveler le parc locatif, nous venons d’acquérir 6 autres HLL.

Dans le domaine économique, nous ne devons pas oublié le rôle essentiel pour l’emploi du médicosocial et de la petite enfance : maison de retraite, résidence de la Laoune, Apatph, crèche et centre aéré.

La commune compte 2 écoles et 4 classes. Nous sommes inquiets par la baisse des effectifs. La réforme des rythmes scolaires, pourtant particulièrement bien gérés par Geneviève, pénalise un peu l’école publique. Il faudra de nouveaux enfants pour que l’on puisse garder les 4 classes dans le temps. Devant l’incivilité et la malhonnêteté de certains mauvais payeurs, nous avons dû instaurer des tickets pour la cantine et cela se passe bien.

Pour être attractive, une commune doit être animée. Sans les citer et pour ne pas en oublier, je voudrais remercier et féliciter tous les bénévoles qui organisent diverses manifestations tout au long de l’année. Elles font la réputation de Coucouron .Encore une fois bravo et merci à tous les organisateurs et vous pouvez compter sur le total appui de la municipalité.

Permettez-moi tout de même de parler de la fête votive qui a connu du changement. Au comité des jeunes, à l’AS Coucouron et à la boule du plateau est venu s’ajouter le nouveau comité des fêtes qui a animé le Dimanche et organisé le bal musette. Les circonstances nous ont obligé d’organiser les bals des jeunes à la halle couverte. Réticent au départ, je reconnais la belle réussite de ces 2 bals grâce au sérieux du comité des jeunes que je félicite. Cela prouve l’intérêt de la maison en bois qui, en décembre, a accueilli un magnifique gala de musique des 2 écoles devant 300 personnes. En février, elle accueillera le congrès départementale de la FDSEA avec le président national de la FNSEA, cela démontrera le dynamisme de notre agriculture et de nos agriculteurs. Les 22 et 23 mai, elle devrait aussi accueillir une manifestation sur le pain en présence d’un ministre.et enfin, les 19.20 et 21 aout elle accueillera une compétition internationale de Rafa Volo (jeu de boule lyonnaise sur moquette avec des boules spéciales) qui rassemblera des équipes chinoises, italiennes et françaises.

Mais Coucouron et la montagne dépendent aussi de décision politiques hostiles à la ruralité, je veux parler de la loi Notre qui n’est pas la notre mais la leur.

Grace à l’action du Sénat et des maires ruraux, nous avons limité la casse mais Il est resté entre autre le seuil obligatoire de 5000 habitants pour une communauté en zone de montagne. Le regroupement des 3 communautés actuelles (Sources de la Loire, Cévenne et Montagne et Entre Loire et Allier) ne suffisait pas car nous arrivions seulement à 4563 habitants. Heureusement, 3 communes (Borée, La Rochette et St Martial) ont souhaité nous rejoindre et nous arrivons à 5028. Merci à Martine, Laurent et Serge ici présents). Astet et Lachamp Raphael veulent nous rejoindre ainsi que Lafarre qui vit totalement avec nous mais la communauté de Cayres Pradelles s’y oppose surement à cause de la fiscalité de la microcentrale. Affaire à suivre.

Inscrite dans le schéma départementale, cette nouvelle communauté devrait être créée au 1 janvier 2017.C’est vrai que c’est un territoire vaste mais nous avons en commun d’être de la montagne et nous devons préserver notre identité et en être fier. Nous n’avions pas d’autre alternative.

Dans ce territoire, nous aurons un magnifique produit touristique qui comprendra :le Gerbier des Joncs, la croix de Beauzon, la proximité du Mézenc mais aussi le lac d’Issarlès, les plan d’eau de St Martial, de la Palisse et de Coucouron, l’abbaye de Mazan et l’auberge de Peyrebeille entre autres. Nous devrons donc avoir une politique touristique dynamique et responsable.

Nous serons aussi une communauté qui comportera de nombreuses productions d’énergies renouvelables :éolien, barrage, photovoltaïque et peut être microcentrale.

Il faudra, dés la parution du schéma départemental, se mettre au travail dans le respect des divers territoires et de nos populations.
Cette nouvelle communauté doit absolument soutenir les communes dans 2 domaines essentiels et commun à toutes :l’entretien de la voirie et le déneigement.

Toutes les bonnes volontés doivent se rassembler et surtout nous devrons dépasser les guerres de clochers qui sont stériles et néfastes au territoire. En tout cas, j’y prendrai ma modeste part.

L’Ardèche est un des rares départements où il n’y a pas eu de création de commune nouvelle. Je pense qu’il ne serait pas aberrant d’y réfléchir sur la montagne.

En tout cas et par respect de ses engagements, Laurent Wauquiez va mettre en place un plan spécial pour la ruralité. Je souhaite que notre nouvelle communauté soit un des premiers territoires à en bénéficier. Je ne manquerai de le rappeler à Laurent mais aussi à Isabelle, Jean Claude, Sandrine, Olivier et Virginie, nos conseillers régionaux de la nouvelle majorité. Nous comptons sur eux comme ils ont pu compter sur nous.

Avant de conclure, je voudrais remercier les conseillers municipaux pour leur assiduité et leur confiance mais aussi l’ensemble du personnel communal pour sa collaboration.
Je tiens aussi à rendre hommage à l’ exécutif : Pascal, notre premier adjoint, réussit particulièrement dans la gestion du personnel et des travaux ce qui n’est pas toujours une fonction aisée :son pragmatisme lui facilite la tâche. Geneviève a eu la lourde tâche de mettre en place et de réussir la réforme des rythmes scolaires ainsi que la gestion des écoles et du CCAS. Jean Luc a particulièrement réussi la confection du bulletin municipal. Avec Christophe il s’occupe, entre autres, de l’administration, des bâtiments, du tourisme et de la sécurité. Dominique joue parfaitement son rôle de médiateur avec les associations mais aussi il aide jean luc à la location des salles.

Merci donc à eux qui ont du mérite car je suis souvent absent de Coucouron en raison de mes déplacements hebdomadaires à Paris.

J’adresse également un grand remerciement à l’ensemble de la population pour sa fidélité, sa compréhension et sa participation.

Ne soyons pas aveugles, mais, la lucidité ne doit pas entamer notre enthousiasme et notre croyance en l’avenir de notre commune et du plateau. Fermer les yeux devant la situation économique serait irresponsable. Nous devons continuer à nous battre ensemble pour poursuivre la croissance et la transformation de Coucouron et de la montagne.

En mon nom personnel et au nom du conseil municipal, j’adresse aux Coucouronnaises, aux Coucouronnais et à vous tous mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de prospérité pour 2016. Que 2016 soit une année fructueuse pour Coucouron, la montagne, l’Ardèche et bien entendu plus sereine pour la France.

Nous ne saurions terminer sans avoir une pensée pour les familles touchées par un décès et pour ceux qui ont des problèmes de santé mais également d’emploi.

Bonne année et merci pour votre attention

Envoyer la page à un ami

Veuillez renseigner les champs ci-dessous pour envoyer un courriel à votre ami avec le lien vers cette page.

Fermer
Mairie de Coucouron

Site officiel de la Mairie de Coucouron
www.coucouron.com