Commune de Coucouron

Sur le plateau ardéchois, Rhône Alpes

Dimanche 19 Novembre 2017

Mini : °C - Maxi : °C

+ prévisions à 3 jours

Accueil > ... > Discours du maire > Voeux 2012 de la municipalité

Discours du maire

Voeux 2012 de la municipalité

Jacques Genest, maire de Coucouron

Date : 08/01/2012
Salle Eyraud

Monsieur le Député et cher Jean Claude
Messieurs les maires et chers collègues
Chers amis,

Je vous souhaite, chères Coucouronnaises et chers Coucouronnais ,la bienvenue et vous remercie d’avoir répondu à notre invitation .
Merci aussi à notre député pour sa présence deux années de suite.
Merci aussi aux maires et élus des communes voisines qui ont répondu à notre invitation.
Bienvenue à tous.

Cette année ,nous avons renouvelé la formule de l’an dernier avec un apéritif dinatoire qui nous permettra de nous rencontrer et de discuter :  l’information et la convivialité sont les raisons essentielles de cette manifestation.

Je voudrai faire une rapide rétrospective de 2011 et vous présenter les orientations pour 2012.
En 2011,Denis Mejean a réalisé le recensement de la population ,élément essentiel pour les communes car il détermine le montant de beaucoup de dotations.
La population est de 848 habitants  bien entendu sans compter les 289 résidences secondaires soit une population DGF de 1137 habitants .Nous retrouvons aujourd’hui la même population qu’en 1946.Depuis cette date ,le creux a été atteint en 1982 avec 671 habitants .Autre changement important ,en 1946 la population était pour 42 % au chef lieu et aujourd’hui le chef lieu compte 72 % des Coucouronnaises et des Coucouronnais . Les résidences principales représentent 57% des habitations alors que, dans la communauté ,c’est 60 % de résidences secondaires .
Il n’échappe à personne que, depuis 1995,la commune a beaucoup investi dans de nombreux domaines pour votre qualité de vie mais aussi pour la création d’emplois et d’activités économiques ,essentielles au développement .Une étude récente du conseil général nous classe neuvième commune ardéchoise pour la moyenne des investissements sur les trois dernières années .En 2011,nous avons investi  3 740 000 € avec un taux moyen de subvention de 40 %.

Le 22 juillet nous avons inauguré les réalisations récentes :la fromagerie de La Laoune, la halle couverte ,le relais thématique et la maison des services .Ce jour là, j’avais rendu hommage  à Jean Claude Flory pour son soutien exceptionnel.
Oui Jean Claude ,tu nous a apporté en 5 ans autant de subventions que tes prédécesseurs pendant des décennies .Au-delà de toute idéologie partisane ,les Coucouronnaises et les Coucouronnais doivent savoir où est l’intérêt de la commune et donc de ses habitants . Coucouron te doit beaucoup et je suis persuadé que la population saura te dire merci en juin.

Quelles sont les autres réalisations de l’année écoulée :
    ⁃    Bien entendu ,la fin de l’aménagement de la résidence de la Laoune.
    ⁃    Le lotissement les varennes 3 avec ses 17 lots.
    ⁃    La viabilisation des Costes qui ouvre à la construction un secteur particulièrement agréable et ensoleillé. Le financement sera assuré par la perception de la PVR payée par les futurs constructeurs.
    ⁃    Le terrain de foot a été refait pour le plaisir de l’AS Coucouron qui a retrouvé un second souffle sous la présidence de Dominique Trin assisté d’une excellente et sympathique équipe de bénévoles.
    ⁃    L’aménagement de la place du demoisin a permis d’améliorer ce quartier et d’offrir aux sportifs un beau court de tennis .Mais elle permet également d’agrandir l’espace du marché qui devient ,en été, un des plus importants et des plus réputés du département .La rénovation de la maison d’agriculture est également particulièrement réussie.
    ⁃    La voirie a fait l’objet d’un programme important d’un montant de 115 000 €.
    ⁃    Les travaux de la station d’épuration sont terminés et, après les mises au point ,elle devrait être en fonction au printemps .Après cette réalisation ,la population sera particulièrement bien desservie dans le domaine de l’alimentation en eau et de l’assainissement .
    ⁃    Nous avons acheté trois nouveaux HLL pour le camping .L’attractivité touristique de notre commune est de plus en plus grande et les produits touristiques(camping ,HLL ,et camping-car)ont rapporté 100 000 € soit 3 fois et demi de plus qu’en 1995.quelle évolution ! Je n’y inclus pas la location de la buvette du plan d’eau qui a repris un nouvel élan avec l’arrivée de Mme et Mr Salmon .Le gite de groupe devrait aussi attirer une nouvelle et intéressante clientèle.
Nous avons eu le plaisir d’accueillir un nouveau dentiste en la personne du Dr Damge à qui je souhaite bonne réussite.
Le centre technique départemental devrait être opérationnel au printemps et son intégration est parfaitement réussie à côté de la zone artisanale qui commence à prendre vie.
L’agrandissement de la caserne des pompiers est terminé.La communauté en finance 35 %.
La ligne ERDF entre « les Cailles » et la Haute loire est enfouie et permet l’installation de la fibre optique.

2012 sera une année de transition et de pause dans les investissements pour des raisons locales mais surtout nationales.
Tout d’abord, nous avons fait une avance financière importante pour trois opérations :
Le lotissement :il faut faire l’avance ,les recettes ne rentreront qu’au moment des ventes de terrains qui risquent d’être plus lentes que d’habitude en raison de la situation économique.
Le financement de la viabilité des Costes ne produira des recettes qu’au moment de la vente des terrains et du dépôt des permis.
La résidence de la Laoune a, comme tout établissement de ce genre ,du mal à démarrer .Je me rappelle très bien les difficultés des premières années à la maison de retraite .En tout cas ,nous mettons tout en œuvre  pour attirer des pensionnaires et nous avons des pistes intéressantes .J’en profite pour excuser Mr Allix ,retenu à La Champ Raphael par les vœux municipaux .En revanche ,la maison de retraite fonctionne très bien et la qualité du service du personnel n’y est pas étrangère .
Vient s’y ajouter une autre difficulté .Dans le cadre de la mal façon de la lagune ,le tribunal a condamné ,en novembre 2010, l’entreprise Peretti à payer 202 895 € de dommages à la commune .Bien sur que les grosses entreprises s’en sont bien tirées et le jugement est injuste mais l’entreprise Peretti ne s’est pas défendue .Si elle avait fait  ,à temps, une déclaration à l’assurance ,celle-ci aurait payé et tout le monde serait content .Aujourd’hui ,par négligence et inconscience de l’entreprise ,le recouvrement de cette somme est très compromis ce qui pourrait faire une perte très importante pour notre budget.  
La crise économique est là et nous ne pouvons y échapper .Il ne faut pas rêver et croire au père Noel ,l’année 2012 sera particulièrement difficile pour la France et d’autres pays .Coucouron ne sera malheureusement pas le village gaulois qui résistera seul .En conséquence ,nous devrons, collectivités et particuliers, adapter notre train de vie en attendant le retour à la croissance et la reprise de l’immobilier .En ces périodes difficiles ,l’état va être obligé de serrer les boulons en faisant des réformes essentielles mais surement impopulaires et aussi en pratiquant des coupes sombres dans certains budgets .Ce n’est qu’à ce prix-là que la France repartira de plus belle comme l’a fait l’Allemagne .Nous devons nous attendre à de profonds changements de la société française .L’heure du rêve , de l’aisance  et de l’argent facile est terminée .Le Président ,élu en mai ,devra être courageux et téméraire.
Les communes n’échapperont pas à cette diète et les dotations vont au moins stagner et les subventions baissées .Nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir réalisé de gros investissements porteurs d’espoir sans augmenter la pression  fiscale .Ceux ci porteront leurs fruits en créant des emplois et de l’activité .Cela ne serait plus possible aujourd’hui ni surement demain.
J’insiste :tout cela fait que 2012 sera une année de pause dans les investissements mais quelques projets importants seront mis en chantier :la réfection du toit de l’Eglise qui n’a pu être réalisé cette année ,l’agrandissement de l’aire de campings car, un réservoir d’eau aux chouvels si nous obtenons les subventions .La rénovation de la salle polyvalente ,seul gros chantier restant à réaliser ,sera étudiée en 2012 pour une réalisation en 2013 ou 2014 suivant les circonstances.
Dans ces moments difficiles ,nous devons être solidaires et croire à l’avenir qui se dégagera obligatoirement .Je ne suis pas pessimiste mais réaliste.
Pour être attractive, une commune doit être animée .Sans les citer et pour ne pas en oublier ,je voudrais remercier et féliciter tous les bénévoles qui organisent diverses manifestations tout au long de l’année. Des événements font la réputation de Coucouron :le grand prix de pétanque ,la maoche ,le marché de Noel ,le tournoi de foot vétéran et les manifestations sportives organisées par sport loisir Coucouron entre autres .Nous pouvons y ajouter le magnifique succès de la messe concélébrée par Monseigneur l’Évêque devant 700 fidèles réunis dans la halle couverte .Encore une fois bravo et merci à tous les bénévoles et vous pouvez compter sur le total appui de la municipalité.
Pour encore améliorer la convivialité et l’osmose entre les habitants permanents et les résidences secondaires ,nous allons organiser, le 15 juillet ,un repas villageois à la halle couverte .Il sera ouvert à tous sans grever les finances communales :le repas sera payant mais avec un coût minime.
Avec le vote ,fin décembre, du schéma départemental de l’intercommunalité ,le paysage intercommunal ardéchois va être profondément bouleversé avec la fusion de plusieurs communautés .En 2014,notre communauté va fusionner avec la communauté des sources de la Loire qui regroupe 8 communes et dont le siège est à St Cirgue en Montagne .Ce territoire a l’habitude de travailler ensemble depuis toujours. Ses deux principales activités sont l’agriculture et le tourisme mais aussi la qualité de vie .Cette nouvelle entité comptera les 3 sites les plus touristiques de la montagne :Le Lac d’Issarlès ,le gerbier des joncs et l’auberge de Peyrebeille .Nous serons aussi un territoire exemplaire dans le domaine des énergies renouvelables :hydraulique et éolien .Notre commune ,qui regroupe tous les services au public ,devrait jouer un rôle central .Cet ensemble représentera 3757 habitants permanents et une population DGF de 5500 habitants .Ce sera un  territoire étendu mais homogène et à taille humaine .La communauté Entre Loire et Allier représente 61 % de sa population .Comme beaucoup ,je pense qu’il aurait été logique d’y inclure également la communauté de St Etienne de Lugdarés .

Nous sommes en train de dessiner la France de demain mais aussi la montagne de nos enfants et de nos petits-enfants.
Nous ne vivons pas dans un oasis et ,comme je vous l’ai dit ,la crise économique n’est pas du tout finie et nous continuerons à en subir les conséquences .Les dotations très importantes de l’Etat vont être gelées et pour longtemps je crains .Je précise que ceux sont les ressources essentielles des petites communes bien au-delà de la fiscalité. Nous devons donc trouver des recettes nouvelles .La communauté des sources de la Loire qui compte beaucoup moins d’activités économiques et de population que nous a un potentiel fiscal ,c’est-à-dire une richesse ,égale à la notre .Non ,ne croyez pas qu’elle a gagné au loto .Ses élus et sa population ont été des visionnaires en acceptant des barrages hydrauliques ,des éoliennes et ils continuent avec les dernières éoliennes du Cros et de St Cirgue.
Nous avons une occasion unique et qui ne se reproduira surement pas avec les éoliennes .Le 26 juillet 2011,les permis de construire  ont été accordés pour 16 éoliennes sur notre territoire(8 à Issanlas,3 à Lavilatte et 5 à Lesperon). Il est difficile de comprendre l’attitude de ceux qui acceptent, sans critique ,de voir des éoliennes qui ne leur rapportent rien et qui refusent celles qui rapporteraient très gros au territoire .Les permis ont été attaqués par les communes d’Issanlas et de Lanarce ,rien de surprenant ,mais on ne comprend pas ce que vient faire dans cette galère La chapelle Graillouse .La zone de développement éolien et le projet avaient été approuvés ,avant les municipales de 2008,à l’unanimité du conseil communautaire et des conseils municipaux : précision importante le maire de la Chapelle Graillouse était le même qu’aujourd’hui…A vous de juger.
Le conseil communautaire ,à l’exception des communes de Lanarce ,Issanlas et La Chapelle ,a logiquement voté des compensations financières aux communes d’implantation des machines .Nous venons d’écrire à tous les conseillers municipaux des communes de la communauté pour leur expliquer ,en toute objectivité et transparence ,les retombées financières .Elles s’élèveront ,chaque année, à 543 410 € dont 228 660 à la communauté soit sa fiscalité actuelle multipliée par 124 %. Issanlas verra sa fiscalité actuelle multipliée par 221 %,Lavilatte par 56 % et Lesperon par 105 %.Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
Dans l’enquête publique sur les permis des éoliennes ou dans d’autres tracts, nous avons été très interpelés par les déclarations alarmistes de certains ,en particulier à Issanlas, prédisant une baisse catastrophique de la fréquentation touristique, d’autant plus que la communauté consacre plus de 60 000 € par an à la politique touristique.
Le meilleur indice de fréquentation est, bien entendu, la taxe de séjour .
Voici donc les statistiques pour la période de 2006 à 2010.Le produit provient ,pour 75%,de 3 communes :Lac d’Issarlès ,Coucouron et Lesperon.
 La commune d’Issanlas représente 4 %(moyenne annuelle de 741€) et le produit est en constante baisse depuis 2006 :797 € en 2006 et 747 € en, 2010 soit une baisse de 6 % qui ne peut pas être imputable aux éoliennes.
On peut toujours dire philosopher mais seuls les chiffres parlent et sont vérifiables et les élus ont donc été rassurés.
Refuser les retombées des éoliennes ,c’est comme refuser l’électricité au début du siècle ou l’informatique aujourd’hui .Le progrès ne fait jamais marche arrière .

Pour terminer sur l’intercommunalité ,je voudrai remercier très  sincèrement les conseillers communautaires qui savent privilégier l’intérêt collectif du territoire ce qui ne les empêche pas d’exprimer des idées différentes mais c’est évidemment hautement plus efficace qu’une opposition systématique guidée uniquement  par des intérêts personnels ou par une idéologie qui n’a pas sa place dans ses débats.
Comme eux ,je suis persuadé que l’avenir de notre territoire passe par une coopération accrue et élargie et non pas par une guerre de clocher.
Avant de conclure, je voudrais remercier les conseillers municipaux pour leur assiduité et leur confiance mais aussi l’ensemble du personnel communal pour sa collaboration. .J’adresse un remerciement plus particulier aux adjoints mais aussi à Bernadette qui nous donne toujours un coup de main et épaule ainsi particulièrement Albert, toujours sur la brèche et que toutes les paroles ne peuvent remercier à sa juste valeur et comme il le mérite.

J’adresse également un grand remerciement à l’ensemble de la population pour sa fidélité ,sa compréhension et sa participation.
En mon nom personnel et au nom du conseil municipal, j’adresse aux Coucouronnaises et aux Coucouronnais mes meilleurs vœux de bonheur ,de santé et de prospérité pour 2012 .Que 2012 soit une année fructueuse pour Coucouron ,le plateau et l’ensemble de l’Ardèche.
Nous ne saurions terminer sans avoir une pensée pour les familles touchées par un décès et pour ceux qui ont des problèmes de santé.

Bonne année et merci pour votre attention.

Envoyer la page à un ami

Veuillez renseigner les champs ci-dessous pour envoyer un courriel à votre ami avec le lien vers cette page.

Fermer
Mairie de Coucouron

Site officiel de la Mairie de Coucouron
www.coucouron.com